PIERRE

 

Tu es Petrus et super hanc petram aedificabo Ecclesiam meam

 

I.            Pierre

 

Pierre je suis, mais pierre fine,

Pierre plus douce qu’une fleur,

Pierre qui dort sur ta poitrine

Et dans le secret de ton cœur,

 

Pierre je suis : sur cette pierre,

O mère, nous pourrons bâtir

L’avenir dont tu seras fière

Et l’Amour qui ne peut mentir.

 

II.          La mère

 

La perle a son défaut, le pur cristal se fêle ;

Moi je connais le vrai talisman du bonheur :

C’est une pierre douce et vivante et fidèle,

Que l’on porte cachée au plus secret du cœur.

 

27 janvier 1981