SEMAINE ANGLAISE

Lundi, un ancien usage
Voulait qu'on sortît son cahier.
J'y dessine, en bon écolier,
Un tendre et merveilleux visage.

Mardi, sacré pour les combats,
Sonne qu'en armes on se lève !
Donc je me livre, mais en rêve,
A maints délicieux ébats.

Mercredi, las ! un vent contraire,
Venu de je ne sais quel nord,
Me retient prisonnier au port,
Et j'allais cingler vers Cythère !

Jeudi, à Jupin dédié,
M'engage à flotter dans les nues,
Non sans des mines ingénues,
Pour ne rien gâter, sacredié !

Vendredi, Vénus veut qu'on aime,
Jésus aussi, mais autrement.
Comment faire décidément
Pour me tirer de ce dilemme ?

Samedi, quoi ! déjà le bout ?
Et rien de fait ! Si, pour tout baume,
"Allons prendre le thé at home -
Avec Katie !!!..." Sage, surtout ! "

Et voici l'anglican dimanche
Et son religieux festin.
Allons, mon âme, ouvrons enfin
Notre aile par-dessus la Manche !

Londres, 1947

 

hollyhollyhollyhollyhollyhollyholly